Marathon de Berlin, le dimanche 29 septembre 2013

Avant le départ
Avant le départ

Sept LFPiens se sont envolés vers Berlin, ville chargée d’une Histoire aussi magnifique que douloureuse. Christine et Franck Favereau, Jean-Pierre Valli, Aline et Antoine Garofano, Florence Mazurier et Claude Roumieu ont eu le plaisir de découvrir ou redécouvrir la cruelle histoire qui a marqué le 20ème siècle tout au long de ces 5 jours plus qu’intenses. Tout était magnifiquement orchestré par notre « gentil organisateur », JP Valli ! De la « Potsdamer Platz » à la « Brandburger Tor » en passant par le « Check Point Charlie » et l’ « Alexander Platz », symboles de la lutte contre le nazisme et de la chute du mur, la balade fut inoubliable … Le soleil brillait de tous ses feux leur faisant presque oublier le froid hivernal. Cerise sur le gâteau, les 5 LFPiens qui ont pris le départ ont également tous franchis la ligne d’arrivée de ce marathon, absolument plat et très roulant, malgré les blessures en tout genre qui ont émaillé leur préparation : lumbago, déchirures musculaires, tendinites, douleurs aux mollets … Il est à noter qu’ils ont eu la chance de courir le marathon du record du monde ! Florence a même eu le plaisir de connaître une nouvelle distance, elle a couru pour la première fois 20 kms aux côtés de Claude ! Il est bon de se lancer des défis… Quelle ne fut pas leur joie de parcourir chacun à leur rythme les  immenses avenues berlinoises ponctuées d’un orchestre tous les 500 m et de passer chacun leur tour sous la porte de Brandburg, symbole de liberté ! On pouvait lire la satisfaction sur tous les visages à l’arrivée malgré la fatigue. Le sourire d’Aline, qui les attendait de pied ferme, était là pour les réconforter… avec ses pralines…

A l'arrivée
A l’arrivée

Entre autre anecdote qui relève du défi : Claude, blessé à la cuisse quelques jours avant, n’envisageait même pas de prendre le départ mais il a voulu conjurer le sort et croire au miracle qui se produisit… Son challenge lui a fait prendre de la hauteur et tous les LFPiens berlinois en sont témoins : ils ont eu l’immense joie de le voir allumer un cierge dans une église… L’aventure a laissé à tous un extraordinaire souvenir et des images plein les yeux.

Claude Roumieu